Sécheresse

Le phénomène en cause, avec comme dénomination exacte « aléa de retrait-gonflement des sols argileux », est méconnu mais ruineux pour les particuliers.

Son principe est simple : les maisons construites sur des sols argileux se tassent dès lors que les pluies se font rares et que le sol manque d’eau. Lorsqu’il y a un orage, l’eau fait gonfler les sols ce qui crée des tensions sur les murs des maisons qui ne résistent pas et se fissurent. Selon le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), le retrait-gonflement des sols argileux concerne la France entière et constitue le second poste d’indemnisation aux catastrophes naturelles affectant les maisons individuelles.

En France, près de 400 000 maisons sont construites sur des sols classés en « zone d’aléa fort » selon le bureau de recherche géologique et minière. Les régions les plus touchées sont la plaine de Flandres, le Bassin parisien et le grand Sud-Ouest (des cartes des zones à risques sont disponibles sur le site argiles.fr).

Conseils pratiques :

  • réalisez des photos des dégâts et écrivez au maire de la commune pour lui demander d’intervenir en faveur d’un arrêté de catastrophe naturelle,
  • constituez un dossier avec des devis d’entreprises spécialisées accompagnés de l’attestation d’assurance dans le cas où l’état se décide à déclarer le sinistre en catastrophe naturelle.

Le cabinet A.C.E vous accompagne dans la gestion de ce sinistre tout au long de ces étapes.

Après le sinistre et l’accord trouvé pour l’indemnisation, Le cabinet A.C.E met, au profit des assurés, ses compétences en maîtrise d’oeuvre pour l’assistance et la gestion des travaux de réhabilitation.

Quel est notre rôle en tant que maître d’oeuvre ?

Notre responsabilité est d’organiser, superviser et coordonner les différents corps de métier qui travailleront sur le projet, le but étant de faire respecter les délais, le budget, pour vous aider à retrouver vos biens dans les meilleures conditions.

Notre mission porte sur l’exécution des moyens d’assistance suivants:

  • estimation des pertes affectant l’ouvrage et chiffrage, ou contrôle de cette même estimation faite le cas échéant soit par l’expert d’assurance et/ou d’assuré,
  • estimation des mesures conservatoires indispensables ou contrôle de cette même estimation,
  • estimation des éléments de reconstruction,
  • les études de projet,
  • le chiffrage estimatif du prix des travaux qui ne deviendra définitif qu’à la signature de chaque marché d’entreprise,
  • l’établissement du planning des travaux ,
  • l’assistance apportée au maître de l’ouvrage pour la passation du contrat de travaux,
  • la comptabilité des travaux,
  • l’ordonnancement , le pilotage et la coordination du chantier.

Important : Si vous le souhaitez nous vous proposons l’intervention de notre réseau d’entreprises spécialisées pour les travaux, tous corps d’état.

Le cabinet A.C.E vous accompagne dans la gestion de ce sinistre tout au long de ces étapes.